_______
Bougie et papier ... toilette
L'histoire de la bougie

1er message
Bonjour,
Nous attendons vos questions pour les DP.
Bonne journée
XX

2ème message
Salut A. et B.
Voici ma Question DP : Pourrions-nous obtenir une date d’installation de l’ordi salle des profs (très utile pour bosser pendant nos heures de creux, ou entre midi et deux ). C’est un support qui nous fait cruellement défaut.
Par avance merci beaucoup
YY
3ème message
À l’ordinateur ne faudrait-il ajouter une imprimante (en état de marche) et des feuilles blanches ?
Question supplémentaire : serait-il possible d’avoir de la lumière dans les toilettes ? Même des bougies, éventuellement parfumées, pourraient faire l’affaire, non ?
Bien cordialement,
XX
4ème message
Monsieur XXX
Je voudrais creuser la proposition des bougies parfumées dans les toilettes…
Quel est votre programme ?!!!
5ème message
Madame YY
Creusez, mais je ne sais pas si le jeu en vaut la chandelle …
Mon programme ? C’est tout un programme ; j’essaierai d’éclairer votre lanterne, pourquoi pas à Bougy (14210), ou ailleurs ! Inutile d’être une lumière pour le comprendre ; vous serez rapidement au parfum !
Si d’autres creuseurs souhaitent se joindre à nous …
6ème message
Bonsoir mes chers collègues,
J'avoue, je me joindrais bien à vous mais j'ai peur que mon esprit ne soit pas suffisamment éclairé ce soir pour atteindre vos lumières... Je ne ferais pas d'étincelles...
Mais je subodore une suite à ce débat, et comme dirait Marc-Aurèle, "Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière c'est se condamner à l'inaction" !
En vous augurant une bonne nuitée,
YY
(J'aurais peut-être une illumination en dormant !)
6ème message
Quel feu d’artifice ! Profitons-en pour demander des chandelles romaines à la place des bougies !
7ème message (destinataires sélectionnés)
Avec la clarté du matin et un rayon d’inspiration, il faudrait clarifier certains points…
Aller à Bougy avec Y et Z., quelle éblouissante perspective ! Cela fait des lustres, que je ne suis pas partie faire la fête dans le Calvados, à condition que je ne tienne pas la chandelle aux relations enflammées. Dans ce cas autant aller à Vin Chaud dans le Doubs.
N’allez pas croire que je fais feu de tout bois, « ho pétard ! » comme on dit à Marseille… Je suis clairvoyante mais pas une star et à des années lumière des belles lettres. C’est un plaisir de vous lire et une lueur d’espoir pour le monde de la technique.
Cependant, il conviendrait désormais d’éteindre cet embrasement oratoire, avant de se faire moucher ou incendier.
Black out !]
8ème message : (Badaboum !!!!)

Réponseau "Badaboum"

En tout cas, merci, oh oui merci, mille mercis pour le débouchage programmé ; j’ai craint une punition collective …

Dans nos cabinets de travail, nous avons désormais matière à réflexion : comment faire en sorte que les étudiants débordent d’imagination pour nous égaler ? Attendons les commodités des vacances prochaines pour nous immerger dans ces eaux troubles …

En même temps, je nous congratule pour notre stoïcisme (les mails que nous recevons nous en bouchent toujours un coin (petit, faut-il le préciser)), notre placidité (laisser le mérinos faire ce qu’il a à faire est devenu d’une telle banalité que les toilettes en ont sans doute souffert) et notre sang-froid (malgré tout, nous sommes fidèles au poste, et les 550 étudiants ne sortiront pas de chez nous si mal embouchés).

Merci pour vos compliments ! Permettez-moi de vous y associer, en tant qu’utilisatrice de la salle des professeurs et de ses dépendances.

_______________________
L'histoire du papier
1er message
Bonjour,
Il y a eu un problème d’approvisionnement en papier dans les commodités, aujourd’hui. Pour éviter les ruptures de stock, et varier les plaisirs, j’hésite. Quel papier à l’avenir ?
Du papier glacé ? Bof ; ça me laisse froid.
Du papier bible ? Mon Dieu ! J’avoue que ça n’est pas très fin.
Du papier Canson ? C’est inapproprié, pas besoin de vous faire un dessin.
Du papier brouillon ? Ce serait du propre, tiens !
Du papier de verre ? Euh … No comment.
Du papier mâché ? Non, c’est mauvais pour la mine.
Du papier gaufré ? Avec tous les papivores, il ne fera pas long feu.
Du papier millimétré ? OK, mais il faudra bien en mesurer la pertinence.
Du papier quadrillé ? À condition d’ encadrer son usage, pourquoi pas.
Du papyrus ? Non. Les soustraire à l’affection de leurs babouchkas, pas question.
J’ai encore quelques idées : papier journal, alu, peint, mural, à musique, kraft, … mais comme je ne veux pas que vous me rayiez de vos papiers, j’arrête là, non pas que je sois au bout du rouleau ! mais en espérant une suite encore plus timbrée.
Bien cordialement,
2ème message
(Suite timbrée)
As-tu pensé au papier monnaie ? Un " peuchère" mais tellement riche…
Et le papier calque ? Très utile pour dupliquer notre prose (Ho pardon ! )
Il reste le papier à cigarette, pas évident quand on compose
Et puis le papier peint …. ….
Moi aussi j’arrêter de dévider…. ma prose, un peu molle ce soir, mais avant cela, il faut dérouler la liste des destinataires et faire attention, car la chronique plumitive risque d’attirer une déferlante (un rouleau… J ), dangereuse pour notre bobine.
3ème message
Des papiers… des papiers… mais décidément Guéant doit vous maudire !!!
Si vous cherchez tous, du ou des papiers, un seul adage « que le papier parle et que la langue se taise ! » (extr. Don quichotte)
Ne cachant plus le plaisir coquin de vous lire,
Je me dois à présent sans le moindre soupir,
Cesser cette lecture qui génère sourires
Pour rejoindre mon lit, et enfin m’assoupir…
4ème message
Je me permets, moi aussi, de jeter quelques idées sur le papier :
Et du papier de riz, pour faire joli ?
Papier sulfurisé, pour s'isoler ?
Ou du papier de soie pour être en joie ?
Mais n'allons pas nous déchirer ! Crépons-nous le chignon sur d'autres sujets et ne perdons pas pied...
Maintenant, Lotus et bouche cousue !
Laissons parler les p'tits papiers !
5ème message
Il y aurait-il un problème de papier tue-mouche qui aurait éteint la flamme de la créativité ?
Allez encore une et on publie cet exercice de style (et le précédent).
6ème message La flamme brûle toujours ! Elle a été allumée avec du papier et reste un feu de paille qui va s’éteindre par flemme, je le crains. La publication de ces feuilles, OK ; j’en ai d’ailleurs encore quelques-unes sous presse. Ca me déchire de ne pas les diffuser, mais le rôle de la mouche du coche ne me convient guère. Patience ; cela reste un jeu !
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisé avec 1&1 TopSite Express